jeudi 1 février 2018

Un livre, un film.



Le dernier livre, que j'ai dévoré, est le roman de Nicholas Evans intitulé " les blessures invisibles".
Un livre que j'ai eu du mal de lâcher avant la fin. J'ai beaucoup aimé.








Le dernier film, vu en famille, est celui-ci :






Film projeté, hier soir, au ciné club et suivi d'un débat sur la précarité et la solidarité.






Bonne journée à tou(te)s.





10 commentaires:

  1. Je lis trop peu en ce moment (le temps me manque)... Nous avons vu ce film poignant et sincère: un très bon film. Votre ciné club vous chouchoute ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je trouve aussi .. par contre le prochain film projeté ne m'inspire pas du tout et je ne pense pas aller le voir c'est "el presidente"
      l'avez-vous vu ?
      ;-)

      Supprimer
  2. Le livre à l'air très bien. Moi je viens de finir "fleur de tonnerre" de Jean Teulé.

    Ah le film on croirait un documentaire de la vie actuelle....pfuu mais il a l'air sympa.
    Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison pour le film mais c'était très intéressant à voir quand même
      ;-)

      Supprimer
  3. bonjour... voilà longtemps que je n'ai plus commenté tes posts ( le moral trop dans les chaussettes) mais je te suivais quand même , rayon de soleil dans ma grisaille!!!. j'ai lu moi aussi les blessures invisibles et j'ai beaucoup apprécié ce livre, il m'a énormément " brassé" , une amie m'a prêté le DVD mais je ne me sens pas de le regarder maintenant un peu plus tard... bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maryse
      je suis ravie d'être ton rayon de soleil
      et de voir que tu reviens mettre quelques mots .. ça veut dire surement que ton moral va un peu mieux ..en tout cas je l'espère
      bon courage
      ;-))

      Supprimer
  4. bonsoir merci pour ce partage je vais essayer de voir ce film juste a preciser suite au visionnage de la bande annonce que cette absurdité des lois francaises pour la maladie du monsieur exite bien en france puisque nous le vivons avec mon mari
    bonne soiree
    celine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a beaucoup de ressemblance avec la France dans ce film ...
      bon courage à vous deux pour affronter cette situation
      ;-)

      Supprimer
  5. J'ai raté ce film... mais je garde bon espoir de le voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce sont des choses qui arrivent .. moi j'aurais louper le reportage des "foulards noirs" si je n'étais pas allée faire un tour à "la Belizière" .... ^^
      ;-)

      Supprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.