samedi 4 mars 2017

Et un jour, l'oiseau quitte le nid....



Voilà, ......
..... ce qui devait arriver, arriva.


L'aîné a pris son envol.  

Des démarches à effectuer, des cartons à faire et à défaire, de nouvelles responsabilités à prendre ..

L'aîné commence un nouveau chapitre de sa vie. 



Nous aussi !!






35 commentaires:

  1. Bonjour! Que de changements! Ainsi va la vie, comme on dit! Je vous souhaite le meilleur à tous! et que la distance vous garde tous unis par la pensée! biz!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que de bouleversements en effet... ^^
      ;-))

      Supprimer
  2. On ne fait pas nos petits pour les garder sous notre aile... mais le "premier" départ est toujours un peu dur..

    En vous souhaitant que tout se passe dans les meilleures conditions... pour lui... comme pour vous

    Est-il amoureux ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'amour n'est pas la raison du départ mais plutôt un besoin d'indépendance de sa part
      ;-))

      Supprimer
  3. Ben oui, on ne voit pas le temps passer. C'est super de voir un enfant prendre son indépendance, et en même temps ça pince un peu le coeur. Bon, c'est le signe que vous avez bien rempli votre rôle de parents et que vous l'avez aimé suffisamment pour qu'il se détache de vous. Une nouvelle vie commence pour lui et pour vous... Je lui souhaite plein de bonne choses. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on n'est pas parfait mais j'espère lui avoir donné quand même quelques bases solides
      ;-))

      Supprimer
  4. Et voilà, une autre page qui va s'écrire. C'est magnifique et tellement angoissant en même temps. Soyez heureux de partager ces moments dans la joie et la tranquillité.

    Nous en moyenne, à la maison, on s'installe à partir de 18/19 ans ... c'est comme cela. Répétition des faits, je me suis déjà posé la question "Pourquoi ?" pas trouvé réellement de réponse.

    Comme le dis JoElle, c'est un peu difficile au début mais je me suis vite rendu compte que les choses se sont mises en place. En vieillissant, les rythmes sont différents et parfois insupportables. Mais par contre, difficile pour moi niveau courses au début et portions.

    Je vous souhaite, à toutes et tous, de trouver votre rythme, de partager des temps précieux lors de vos retrouvailles ... mais par expériences, il ou elle ne sont jamais vraiment partis.

    Bon vent et bon w.end à tous le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne me pose pas la question, non plus; c'est ainsi
      à partir du moment où cela se passe bien que ce soit à 18 ans, 21 ans ou plus tard, cela n'est pas le plus important
      en tout cas merci à toi
      ;-))

      Supprimer
    2. Pas trop tard quand même...
      Avec mon mari nous nous étions fixé pour eux " au plus tard à 25 ans.." C'est ce que les 3 grands ont fait; partis avant 25 ans...
      Et la petite dernière est partie à... 18 ans. Elle n'est pas totalement indépendante financièrement mais n'habite plus avec nous depuis sa première année après le Bac ( pour études à 200 km de chez nous)

      Supprimer
  5. une nouvelle vie commence pour vous comme pour lui, si c'est un départ dans de bonnes conditions, ça va aller même si j'appréhende déjà les départs chez moi, bon j'en ai 4 et la dernière a 12 ans donc j'ai encore le temps ! bonne chance à tous dans votre nouvelle vie.agnès

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as le temps de voir venir effectivement ..mais ça passe vite ... j'en ai la preuve sous les yeux
      -))

      Supprimer
  6. Bonjour Petite Soeur, je lis ton blog avec intérêt depuis plusieurs années, c'est la première fois que je laisse un commentaire parce que ton article me touche de près ... ma fille aînée a quitté la maison le WE passé pour se mettre en ménage avec son ami. En effet c'est un nouveau départ pour elle, nous avons essayé de l'aider au maximum pour sa nouvelle installation. Son ancienne chambre est en cours de réaménagement (en bureau), nous habitons dans une petite maison et pour voir le bon côté des choses, voilà plus d'espace libre ! Comme toi, nous avons encore le deuxième poussin au nid .... Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ce com ! je suis ravie que tu ais osé faire le premier pas
      nous avons aidé l'aîné dans la limite de nos possibilités et il n'est pas si loin en cas de besoin..
      Oui, comme toi il me faut voir le bon côté des choses
      au plaisir de te lire à nouveau
      ;-))

      Supprimer
    2. Personnellement, j'ai mis très longtemps avant d'investir la chambre de ma grande et de mon grand. Il faut dires qu'il a fait 3 A/R et elle 2 x.
      Dorénavant, ça y est j'ai réussis. Pas simple, je me vois encore me poser lors du rangement et me mettre à penser. Mais c'est chose faite.

      Supprimer
    3. Important de réinvestir les locaux pour nous; déjà cela occupe et cela va dans le bon sens. Pas question d'en faire un musée de cette chambre vide. Néanmoins les couchages sont toujours là car les WE de temps en temps chez les parents cela existent aussi...

      Supprimer
  7. Hou la la bien que l'on sache que ça arrivera le jour où nos enfants quittent le nid c'est dur pour moi l'aîné et sa sœur son partis en même temps et le dernier un peu après on se sent fiére mais vide hé oui pour moi ça était le syndrome du nid vide inutile il faut rebondir pour nous le dernier est revenu pas de travail alors là on espère qu'il prenne son envol bisous et bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, on sait que ça arrivera mais lorsque ça se passe on ne s'y attend pas ; c'est très contradictoire mais c'est ce que je ressens
      je m'y étais préparé mais quand il a "passé à l'acte" et bien .. je n'étais pas aussi préparée que ça ...^^
      ;-))

      Supprimer
    2. Bonsoir, c'est le première fois que je laisse un commentaire mais pas la première fois que je lis ton blog que j'apprécie beaucoup. Moi ce qui t'arrive m'est arrivé l'été dernier... mes 2 filles à 3 jours d'intervalle. Ma cadette pour poursuivre ses études donc j'y été préparée et puis elle reviendrait pour les vacances scolaires...mais pour ma grande en 15 jours de temps c'était réglé et pour partir a 700 km de la maison. Tout c'est vite passé et le contre coup est arrivé là cet hiver. Je suis allé dans sa chambre pour nettoyer un peu et puis je me suis assise sur son lit et j'ai repensé quand elle était petite, qu'elle se chamailler avec sa sœur et puis je me suis mise à pleurer et j'ai réalisée qu'elles étaient grandes maintenant mes filles et que c'est la vie et que l'on est jamais assez préparée mais elles sont heureuses et c'est bien le principal.je souhaite tout le bonheur à ton fils et puis ils sont jamais bien loin en fait avec le portable et internet. Courage et bonne continuité

      Supprimer
    3. C'est drole hier ma fille qui a un bb de 3 mois m'a dit " Je réalise qu'une vie de mère ,n'est faite que de rupture successives avec son enfants; que de séparations, de départs..." Elle commence à la mettre en "adaptation" chez la nourrice depuis la semaine dernière...

      Supprimer
  8. C'est la vie, même si ... On aimerait les garder un peu plus longtemps... Je suis certaine que vous avez bien élevé votre fils et qu'il est armé pour la vie. Et puis... vous êtes toujours là n'est-ce-pas ... Cela va faire un vide aussi pour Cadette... Bonne journée..?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on n'est pas loin effectivement... pour la cadette ça fait un changement mais comme maintenant les ados sont hyper connectés, ils sont toujours "ensemble".. même si ce n'est pas physiquement
      ;-)

      Supprimer
  9. Il est surement parti avec "sa boite à outils pleine"!: tous ce que vous lui avez transmis et bine plus encore. C'est formidable et il s'en servira toute sa vie...
    Vous allez tous et toutes trouvez un nouveau rythme et vous retrouver de temps à autre mec beaucoup de plaisir ;-)
    Bonne réadaptation à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci !!
      ce sera certainement ça le plus dur.. mais je laisse faire le temps et puis cette année sera assez active donc ça devrait nous aider à passer le cap
      ;-))

      Supprimer
  10. Wow, que le temps passe vite!... C'est fou. Mais comme tu dis, ça fait partie de la vie. Le temps de cligner des yeux et on va être grand-mère, ma parole! Enfin, je suis contente de constater que ton départ de la toile a été bref (mais j'en suis sûre, très, très occupé!). Je suis sûre que cela va te donner plein de nouveaux sujets d'articles :) À très bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. grand mère ...euh... pour le coup, j'aimerais quand même avoir plus de temps pour m'y préparer .. LOL !! ^^
      tu as raison c'est une tempête de courte durée mais très intense en même temps..
      ;-))

      Supprimer
    2. Le temps passe vite et ma grande a eu son fils à 23 ans. Moi non plus, je n'imaginais pas cela si tôt. Nous sommes content qu'il soit parmi nous. Mais la semaine dernière, je pensais à lui et je me suis dis "tu aura 51 ans en juin et lorsqu'il aura 20 ans toi tu aura 71 ans". Une boule d'angoisse met montée ... Je me rapproche de la mort à grand pas. Je comprends pourquoi ma mère (qui as eu 71 ans le 3) est angoissée ++ depuis quelques temps. J'essaye de chasser cela de mon esprit mais tout de même cela m'a mis un coup. Maintenant, je me dis qu'il faut que je profite un maximum d'eux, que je réduise le boulot et que je prenne du temps là où je le peux encore.

      Supprimer
    3. Grand-mère on ne choisit pas...
      Quand notre n° 3 a annoncé qu'il allait être père, on ne connaissait pas "la maman". On l'a vue pour la 3ème fois à la maternité !
      Ceci c'est leur choix aussi
      Comme pour les autres événements on ne peut que leur dire qu'on est présent en cas de besoin, et aimant toujours et toujours...

      Supprimer
  11. Et bien chez nous ce sera peut-être pour dans quelques mois pour mon ainé de 20 ans (tout dépendra s'il trouve du travail)... mais déjà il n'est plus qu'à moitié à la maison ! C'est une bonne transition !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici aussi l'aîné était souvent absent... le travail en semaine et les sorties/copains le week end .. il nous préparait mentalement surement ..LOL
      ;-))

      Supprimer
    2. Quand le premier est parti dans une autre région pour ses études, à 17ans, j'ai eu très mal au coeur, et puis j'ai relativisé en me disant qu'il serait de retour aux vacances, et que je le reverrais vite. Il m'était facile de le faire, car nous avions perdu un enfant de 13 ans qqs années auparavant.Puis petit à petit, ils sont partis, bien souvent loin pour leurs études, numéro 3 en Russie, numéro 4 en Autriche, numéro 5 en Allemagne. Puis 3 sont entrés dans le monde du travail, dont 2 à l'étranger. Numéro 6 poursuit ses études dans la région, et numéro 7 , en terminale, partira loin à la prochaine rentrée. Mais ils communiquent quotidiennement entre eux, grâce aux nouvelles technologies, et je bénis Skype qui me permet de les voir et les entendre. Ils s'organisent aussi pour se retrouver chaque trimestre à la Maison, comme ils disent.

      Supprimer
  12. Syndrome du nid vide..... chaque départ est ressenti comme un vide... surtout le dernier..... mais on a de la chance ils sont là...ils reviennent!!!! moi je n'ai jamais pu "investir"complètement leur chambre et maintenant se sont mes petites filles qui occupent respectivement leur chambre... pourtant à une époque c'était très difficile l'ainé entre Australie Laos Cambodge , la deuxième au Canada puis aux Etats-Unis et le troisieme parti s'installer avec sa compagne!!! Comme quelqu'un là dit avec tous les moyens qu'on a maintenant c'est facile... on se voit ..on se parle ( sauf décalage horaire..lol!) lors du premier départ de l'ainé... pas tous ces moyens...et l'Afrique bien éloigné . Comme tu le dis si bien ... ainsi va la vie...
    Maryse

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour petite sœur, ici notre aîné est parti en juin 2016, mais revient très souvent pour nous voir, il ne se passe pas une semaine sans s'on se voit... Sans compter les messages que nous nous envoyons... La deuxième ayant signé un CDI en novembre dernier ne tardera pas non plus à quitter le nid... ainsi va la vie... Et je me dit que nous avons bien travaillé pour leur donner de bonnes bases du coup cela ne m'attriste pas du tout... Peut être que lorsque que ce sera le dernier je le vivrait différemment... Bon courage et bonne journée. Magali

    RépondreSupprimer
  14. Je vous offre à toutes ce merveilleux poème que nous avons lu à chaque baptême de nos 4 enfants
    On l'adore, on l'a toujours en tête depuis... 37 ans
    Nos enfants ne sont pas nos enfants...

    http://sosparents.eu/khalil-gibran/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils sont les fils et les filles de l'appel de la vie à elle-même..................
      car , de même qu'il aime la flèche qui vole, il aime l'arc qui est stable.
      moi aussi j'adore ce poeme ...il est affiché sur un mur de ma maison entouré des cartes postales d'un peu partout dans le monde que mes enfants m'ont envoyé
      Maryse

      Supprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.