mardi 28 juin 2016

Chiffres, je vous hais...



Le budget et moi, on n'est plus très copains en ce moment....
Ensemble, on vit un passage à vide. Passage qui dure depuis quelques mois maintenant et dont je ne sais m'en sortir..
Plus envie d'additionner ou de soustraire les chiffres. Encore moins envie de les écrire dans mon cahier de comptes.
Notre relation en pâtit et les résultats à la fin de chaque mois aussi.
Cela a commencé il y a trois ou quatre mois. Ce n'est pas que ce soit catastrophique au point d'arriver à la rupture mais j'ai peu à peu perdu le contrôle. Les chiffres se soustraient sans que j'interviennes et très peu d'entre eux s'additionnent. Il y a des imprévus qui s'accumulent et des choses qui tardent (trop) à se réaliser, du coup, ça plombe tout !

Aujourd'hui, on en est à piocher dans le fond d'urgence sans jamais parvenir à le renflouer. Une solution va devoir être envisagée avant que le fond d'urgence soit à sec.. mais comment vais-je pouvoir m'en sortir alors que les placards sont quasiment vides et le jardin non productif... ?

Même si je ne me sens pas de taille à affronter ce défi-là, ce mois-ci , je n'ai pas d'autres choix que d'y faire face ...


Quand il vous arrive d'être dans cette situation, comment réagissez-vous ?



36 commentaires:

  1. C'est difficile, mais nous consommons au minimum comme tu le fais déjà.

    Après que tout y soit passé, c'est la nourriture qui suit... nous sommes à faire des épiceries aux deux semaines pour aider. J'aimerais te donner des idées, mais même moi parfois je cherche des solutions. Je n'ai pas de vrai problème, car depuis quelques années le fait de moins consommer nous a beaucoup aider, mais tout de même nous ne pouvons lâcher. Ma fille est plus dans cette situation et nous l'avons encourager à revoir ces achats (souvent superflus), à aller chercher de la nourriture dans un centre d'entraide pour qu'elle puisse s'en sortir pendant un mois. Elle commence à reprendre le dessus tranquillement et surement. Je te souhaite de trouver une solution.

    RépondreSupprimer
  2. Dans un premier temps comme toi, on se fâche puis comme la réalité est toujours là et bien là, il faut faire face mais c'est compliqué car j'ai l'impression de ne rien maîtriser.Les nuits sont difficiles. Certaines dépenses sont incompressibles et il faut bien manger...Quant aux recettes, elles restent les mêmes.
    Ah le grain de sable qui enraye la machine! On n'en voit jamais la fin!! Et cette année, la météo n'arrange rien : pas de jardin donc pas de légumes frais et pas de conserves cet hiver!! Je vais devoir me débrouiller pour trouver des légumes bons et..pas chers si je veux tenir mon budget. Je fais déjà beaucoup de choses maison...comme toi! Retravailler comme le suggèrent certaines personnes mais c'est maintenant qu'il faut de l'argent!!!Est-ce la solution? Pas sûre du tout!Attendre que l'orage passe en continuant de tout planifier au maximum pour limiter les dégâts et patienter pour renflouer le fonds d'urgence!!!Mais en tout cas, on se pose beaucoup de questions!!!
    Bon courage tu n'es pas seule et on va y arriver de toute façon car on va s'accrocher!
    Bonne journée sous la pluie chez nous! Décidément, pour la météo aussi, rien ne va plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je ne suis pas seule dans cette situation et je vais faire en sorte qu'elle ne s'éternise pas . merci de ton soutien
      ;-)

      Supprimer
  3. Je me dis que plaie d'argent n'est pas mortelle, c'est certes bien embêtant mais y'a bien pire dans la vie ! ça finira par s'arranger ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison .... même si en ce moment j'en doute ...^^
      ;-)

      Supprimer
  4. Courage,tu vas y arriver,c est normal,on peut pas tout maitriser hélas,moi aussi j ai vraiment été dans le trou ,ne te stresse pas ,petit a petit,ça s améliore

    RépondreSupprimer
  5. bonsoir.
    tout n'est pas perdu car vous avez de nombreuses ressources en vous aux vues des articles publiés.C'est comme un régime un jour et on ne sait pas pourquoi on est réceptif et ça fonctionne.c'est le bon moment mais parfois il faut le provoquer!!!
    Quand vraiment les caisses sont vides, j'achète pratiquement au jour le jour des produits en promo avec une date courte et je cuisine des recettes très simples( boulette s , pâtes , sauce tomate, soupe de fanes de radis, gateau de semoule, roulé à la confiture) mais là rien de nouveau car je suis sûre que mes astuces vous les observez déjà.
    Il faut plusieurs mois pour rétablir un budget.
    nous avons diminué nos ressources de 30% mais ce n'est pas plus difficile qu'avant car les crédits sont soldés.
    j'espère ne pas avoir été trop ennuyeuse.
    Courage et profitons pleinement de ce que nous avons!
    Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vraiment frustrant .. tous nos efforts " anéantis" par le premier ( gros)grain de sable qui passe... maintenant faut tout recommencer ou presque
      merci de ton soutien
      ;-)

      Supprimer
  6. bonjour !
    comme je vous comprend pour l'instant ce n'est pas encore la catha mais comme vous chaque fois quelque chose de non prévu qui vient tout gaché !!! je fait de mon mieux mais j'ai perdu espoir de faire des remboursements anticipés de nôtre prêt toiture sinon septembre on plonge dans le rouge idem pour moi au jardin pas de bocaux en vu cette année j'attend aussi une rentré d'argent mais il manques toujours un papier depuis début février il font trainé et a cela s'ajoute des problémes de santé !!!
    néanmoins je reste positive je n'est pas d'autre choix de toute façons !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'avais un peu perdu de cet optimisme ces jours -ci .il va falloir que je me remotive ...^^
      ;-)

      Supprimer
  7. Petite sœur,

    Tu remarqueras qu'avant, tu vivais avec plus de crédits et sans fonds d'urgence et tu stressais. Maintenant que tu as eu un fonds d'urgence qui revient à zéro, même si tu as beaucoup moins de crédits, tu paniques et te décourages.
    La nature humaine est bizarre, finalement.
    Tout ça pour te montrer qu'il faut prendre un peu de recul par rapport à la situation.
    Continue comme tu l'as toujours fait, persévère et le soleil reviendra dans ton porte-feuille, ton jardin et ton cœur.
    Courage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup ! ;-)
      il est vrai que je vois plus souvent le chemin qu'il reste à parcourir plutôt que le chemin déjà fait . Faire demi tour de temps en temps devrait me redonner de l’énergie pour avancer ...
      Zou j'y vais de ce pas ..^^
      ;-)

      Supprimer
  8. Bonsoir, oups le moral n'est pas top. C'est pareil ici.
    Alors, effectivement, des astuces, trucs, bidules et machins vous en avez déjà avec plein d'idée ... mais j'ai confiance en vous, vous avez déjà relevé des défis bien plus compliqués. Et même si cela est rébarbatif actuellement ne pas lâche les comptes mais je ne vous apprend rien.

    La difficulté est que vous vous retrouvez dans une situation non habituelle ... pas de récoltes (ou très peu) pour subvenir cet hiver à vos besoins.
    - Dans votre entourage, y a-t-il la possibilité de troquer, d'échanger vos connaissances ou services contre des denrées ?
    - Faire l'inventaire complet de tous les placards, réserves et autres. Pour établir des menus bien précis sans en déroger. Et voir combien de temps vous pouvez faire déjà avec se qu'il vous reste.
    - Faire des repas simples, peu coûteux ... sans oublier un minimum l'équilibre alimentaire. 1 féculent, 1 légume, 1 laitage, 1 fruit, de l'eau. Nous par ex. on fait un morceau de fromage avec du pain, de la salade, un fruit ou yaourt.
    - Faire au jour le jour, réduire les portions (2 blancs de poulet par ex. pour 4) en cuisinant des "J'y fourre tout".
    - Faire des menus, sans viande, ex. un jour / deux. Mais des œufs.
    - Faire de nouveau le tour de la maison et mettre en vente un maximum pour renflouer, avec l'argent gagnée, votre fond d'urgence.
    - Je fonctionne avec de l'espèce et je range carte et chéquier. Je continue à mettre mes pièces orange de côté systématiquement.
    - Je revoie mes déplacements pour économiser au moins de ce côté là.
    - Avec toutes les personnes que vous connaissez, ne pouvez vous proposer vos services ? Au noir ? Momentanément ? Je n'ai pas honte de cela, on se débrouille comme l'on peut.
    - Vous avez toujours vos deux voitures ?
    - Pouvez vous envisager une renégociation de vos prêts ? pas si simple mais on ne sait jamais. Je ne sais plus si la dernière fois vous aviez réussis ou si cela n'était pas intéressant. Ou bénéficiez vous d'un système pour stopper quelques temps les prélèvements ?
    - Voir pour allonger le règlements des factures en proposant des échéanciers le temps de repartir sur de bonnes bases. Même si cela m'est très difficile aussi.

    Je ne sais si mon intervention a été bénéfique ??? mais je pense que ton blog PSoeur est fait pour que nous partagions nos idées et que nous nous épaulions dans ces moments difficiles ... merci à toi ...

    Perso, repos demain, comptes à faire pour juillet et prévisionnel pour août avec l'arrivée de notre petit fils. Je suis très inquiète car notre grande n'a plus du tout de revenus (incompréhensible // au fonctionnement de P.Emploi malgré avoir travaillé pendant 6 mois, elle n'a droit à aucune prestation ???? chercher l'erreur). Pour l'instant 86e/mois de Prime d'activité par la CAF qui stopperont début août car elle devrait toucher de nouveau des APL qu'elles n'a plus non plus depuis 6 mois ... j'ai du mal à comprendre leur fonctionnement. Je pense que je vais prendre à ma charge l'alimentation du petit Loulou ... encore des comptes et des comptes.

    Je vous souhaite plein de courage, ai je été assez aidante ? Je file au lit car demain debout tôt pour recevoir le 2eme élagueur pour un devis ... encore un budget non prévu que je vais devoir trouver. PPPffff .....
    Bonne nuit toutes et tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Six mois à temps plein et pas d'indemnités ? ce n'est pas normal ... quant à la CAF il faut quelquefois des mois pour récupérer ce qui est dû ! Ca devient impossible avec ces structures !

      Supprimer
    2. merci Orchidée pour toutes tes bonnes idées. J'en mets déjà en application mais il est vrai qu'un petit récapitulatif et une mise au point ne sont pas superflus ( me concernant bien sûr !!)
      question renégociation c'est inintéressant pour nous, quant aux prélévements je préfère les maintenir car allonger la durée des prêts n'est pas envisageable
      je te souhaite que ta fille se sorte de son imbroglio finacier
      ;-))

      Supprimer
    3. Dernières nouvelles, elle a appris ce matin qu'elle était radiée de PEmploi car congés maternités commencés le 25 juin ... mais personne ne lui a dis qu'elle devait aller à la Sécu pour retirer un dossier (avec moulte papiers à fournir) pour qu'il prenne la relève pour lui verser ses prestations pendant le congé maternité. Si elle n'était aussi curieuse que moi ... elle n'en aurait rien su et n'aurait rien touché.
      Mais il faut tout de même qu'il lui explique pourquoi elle n'a droit à rien alors qu'elle a bossé 6 mois ... toucherait elle ses prestations après l'arrêt de son congé mater ? en tout cas radié veut dire que de nouveau il y aura réinscription à PEmploi ...

      J'en ai parfois ma claque et elle aussi (sans compter notre grand) toujours refaire les mêmes choses qui nous plongent chaque fois dans l'angoisse.

      En attendant, elle n'a aucun revenus pendant minimum 1 mois.

      Supprimer
    4. je comprends la galère que vous traversez...
      bon courage à vous deux
      ;-)

      Supprimer
  9. Bonjour Petite Soeur.

    Je te suis depuis un petit moment déjà et j'admire ta ténacité et ton ingéniosité. Tu as connu des situations bien plus difficiles et tu as remonté la pente à chaque fois. Tu es une battante. C'est une mauvaise période, mais tu vas t'adapter et trouver des solutions. Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci !!
      je crois que je n'ai pas d'autre choix que de me résoudre à cette évidence : il nous faudra plusieurs mois pour remonter la pente. Comme tu dis on a connu pire ...
      ;-)

      Supprimer
  10. Ah ben ton poste tombe à pic! Je suis dans la même situation que toi depuis quelques mois. Quand je mets de l'argent de côté, il y a toujours quelque chose d'imprévu qui tombe. Hier, ma paye est tombée et comme j'ai eu un mois confortable, j'avais prévu d'épargner. ben raté... il a fallu que j'aide mon fils à payer son loyer. Soit dit en passant, lui aussi il galère, il travaille (il est commercial) mais est bien exploité. Là il a eu des entretiens pour bosser dans un cabinet d'assurances, mais c'est pas gagné, il y a encore des tests à passer etc..pendant ce temps, la banque lui balance des prélèvements et lui "pompe" 20€ à chaque rejet! l'ironie c'est que j'ai travaillé 25 ans dans cette banque, mais il y avait beaucoup plus d'humanité qu'aujourd'hui! Voilà, à ta question "comment réagissez vous quand vous êtes dans cette situation?" je te répondrais bien que je vais sur le blog de petite soeur, mais ça ne va pas te faire rire...
    Allez bon courage, on en verra bien le bout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si, si ça m'a bien fait rire au contraire ( et j'ai oublié mes soucis quelques instants grâce à toi !! ^^) ... mais ça n'a pas fait avancer le schmilblick... mdr !!
      merci de tes encouragements et bon courage à toi aussi
      ;-))

      Supprimer
  11. Il semble que tu contrôles très bien, mais que tu sois un peu trop perfectionniste. Vous avez une maison à vous, une voiture, vous êtes habillés décemment et mangez correctement. Perso je ne fais pas de comptes au jour le jour mais un tableau avec mes frais fixes, y compris une marge pour ce que je n'appellerai pas imprévus mais plutôt "frais aléatoires" que je mets à jour de temps en temps. Je vois ainsi ce dont je dispose pour le reste, je divise en quatre semaines, plus pour les mois un peu longs. Bon gré mal gré je fais avec. Puisque tu l'évoques, il y a un point qui m'étonne dans ton budget : tous ces "imprévus" trop nombreux pour ne pas être prévisibles. Mes recettes de gestion de crise n'ont rien d'original et ressemblent aux tiennes : faire un plat économiques et savoureux à rallonges style couscous, des crêpes, des gaufres... revendre quelques objets inutiles, des vêtements trop petits. Je fais aussi les courses seule dans ces cas là, car à deux trois ou quatre forcément le chariot se remplit plus vite ... Les beaux jours reviennent on va peut-être pouvoir sauver quelques salades !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que l'organisation de mon budget est peut être à prévoir. il ne correspond plus à notre situation actuelle. Il me faudra prendre le temps et avoir le courage de me plonger dans cette remise à jour budgétaire
      ^^

      Supprimer
  12. Coucou petite sœur, Je te souhaite bon courage.
    Le problème c'est qu'à force de tout vouloir contrôler, le jour où l'on se relâche, c'est la débandade. Et puis les imprévus nous plombent bien les comptes.
    Peut-être reprendre les comptes, mais de manière plus soft. Et s’octroyer un budget dépenses plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la perte de contrôle a été spectaculaire cette fois -ci ... ^^
      merci à toi
      ;-))

      Supprimer
  13. - Se rabattre sur les aliments les moins chers.... il en existe.
    Faire un tour au marché et au magasin pour établir cette liste d'aliments dits DE SECOURS... avec leur prix, sur un répertoire

    - Pour la production de la saison, nous ne sommes QUE fin juin; tout n'est pas perdu je l'espère ? Qui a -t-il de plus en juin d'habitude ? ( relire ce blog aux jours de fin juin pour comparer la situation de cette année aux autres et.... conclure)

    - Lâcher son attention c'est savoir que l'on va se relâcher (dans les imprévus il y a eu l'accident de ton fils et ses conséquences; ton mental se relâche sûrement à retardement...)

    - Et le fond d'urgence doit servir pour les urgences. Y a-t-il urgence ? Si oui, il sert logiquement. Si non, il faut analyser les raisons de ce soudain déséquilibre...

    - si ce sont des factures à payer, y a-t-il une possibilité "de discussion" avec les créanciers ? (toujours possible avec les impôts au moins
    ..)

    - Et pour garder le moral donner un air de fête au quotidien: manger dehors, faire des crêpes, des soups froides dans des verres: je vais te chercher une recette avec des coquillettes...

    Courage, Petite Soeur; les jours sont longs, mais la vie reste belle ou du moins elle doit le rester...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi pour toutes ces suggestions; je crois que je vais appliquer la 2ème tout de suite .. histoire de me remonter( j'espère ) le moral..
      :-))

      Supprimer
  14. Ingrédients :
    Pour 4 personnes
    80 g de semoule fine crue, 1/2 L d'eau bouillante salée, 2 belles courgettes ou 4 petites OU AUTRE LEGUME VERT, 2 cc huile olive, sel, poivre, basilic -ou bien coriandre-, 2 oeufs, 80 g de parmesan ou gruyère râpé, 1 moule en forme de couronne

    Faire cuire la semoule dans l'eau. Couper les courgettes en tranches très fines. Les faire revenir dans l'huile. Saler, poivrer, parsemer de l'herbe choisie. Les mélanger à la semoule. Battre les oeufs, les ajouter, ainsi que le parmesan. Verser le tout dans le moule. Cuire à four préchauffé à 210° pendant 30 min. Servir de la salade

    RépondreSupprimer
  15. GRATIN de COQUILLETTES pour 8 personnes
    cuit dans un moule à savarin


    140 g de coquilettes crues/ 80 cl de lait 1/2 écrémé/ 100 g de jambon blanc dégraissé/ 2 petits oeufs/ 60 g de gruyère râpé/ 1/4 de cc de noix de muscade/ sel et poivre

    Préchauffer le four à 200°. Faire bouillir le lait salé et poivré. Verser les pâtes faire cuire le temps indiqué sur le paquet. Ne pas les égoutter une fois cuites. Battre oeufs, incorporer la muscade, le râpé, le jambon coupé en fines lanières. Poivrer et saler avec modération. Incorporer aux pâtes cuites. Verser dans un moule de préférence en silicone. Enfourner 20 min environ. Démouler et servir.

    Accompagner de légumes comme des champignons ou d'une salade.

    A manger sur 2 soirs; juste repasser au micro-ondes le 2ème soir avec une salade betteraves en entrée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. encore merci pour le partage de tes deux recettes
      ;-))

      Supprimer
  16. IL NE FAUT PAS SE DECOURAGER QUAND Y A DE LA VIE Y A DE L ESPOIR COURAGE A VOUS TOUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci !! oui essayons de rester optimistes
      ;-))

      Supprimer
    2. J'aurais mettre un ENORME SMILEY mais pas possible ... alors imaginez le ... :):):):):)

      Supprimer
  17. Bonjour Petite soeur,
    j'arrive un peu tard mais je tombe sur ce blog plein d'honnêteté et de partage, je suis très surpris
    je ne connais pas votre situation, mais je suis bien placé pour dire que des solutions, il en existe des milliards :D Je suis actuellement au Pôle Emploi, j'ai un appartement et des crédits mais j'arrive tout de même à épargner
    Malheureusement, je ne supporterai pas cette situation toute une vie, c'est pourquoi, je décide de passer à l'action pour devenir meilleur dans des domaines, et trouver un travail qui me correspond. Toucher le "presque" fond m'a permis de voir que la vie était faite d'opoprtunités mais il faut accepter parfois de sortir de sa zone de confort !!!
    Et dans cette situation, toutes les solutions sont à prendre mais il faut quand même pouvoir assez manger, assez boire, dormir paisablement, c,est le strict minimum
    Quant à tous l'entourage qui nous entoure, je crois que parfois nous avons plus besoin d'aide qu'on ne peut en donner et il faut savoir être radicale pour un jour, faire à nouveau acte de bonté
    J'espère sincèrement que votre situation ira en s,améliorant

    RépondreSupprimer

bienvenue et merci de faire de ce lieu, un lieu d échanges et de partage. Je précise toutefois, que j ai le dernier mot concernant la publication ou non de votre commentaire.