samedi 31 octobre 2015

Conserves ... en veux-tu en voilà...



Petit récapitulatif de mes conserves en bocaux ( et autre) ...

Ma recette des haricots en bocaux se trouve dans les commentaires de cette note . Je procède de la même façon pour les carottes et le chou vert/ blanc. Pour la choucroute, voir ici.

Dans un autre registre, voici la recette du pâté de campagne et celle du bouillon maison.

Ma recette de base pour faire du sirop se trouve .

Je mets aussi le lien du saindoux, .... ça peut intéresser quelqu'un(e).

Dans cette note , se trouve le lien de la recette de tomates en morceaux de Phénix que j'ai utilisée cette année.

Ici , j'explique comment je conserve mes betteraves au vinaigre.

Une histoire de chou fleur et de bocaux dans cette note. Dans celle-ci, je parle de compote.

Pour terminer cette petite liste, voici une nouveauté de cette année : les conserves de maïs.



photo septembre 2015




vendredi 30 octobre 2015

Sablés




il était temps que je prenne une photo... 


Ingrédients :

  • 60 gr de sucre 
  • 150 gr de farine
  • 60 gr de beurre mou
  • 1 œuf

Dans un saladier mettre la farine, puis le sucre, l’œuf et le beurre coupé en morceaux.
Avec les doigts, mélanger jusqu'à obtenir une boule homogène.
Ensuite , sur un plan de travail fariné, étaler la pâte avec la main jusqu'à obtenir une épaisseur d'environ 1/2 cm.
Couper à l'emporte pièce ou avec un verre.
Mettre au four, sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, 10 à 15 minutes (surveiller!) à th 4/5  ( 170 °)

Le plus difficile est d'attendre que cela refroidisse pour pouvoir déguster...




jeudi 29 octobre 2015

Si on parlait un peu cuisine...



Une de mes lectrices, Magali, si j'ai bonne mémoire, avait partagé, en commentaire, l'idée de noter ses menus dans un cahier . L'idée m'a séduite et j'ai décidé de la mettre en pratique. Comme je recommence seulement depuis début octobre à refaire mes menus, j'ai pas mis longtemps à tout recopier dans un cahier. Cahier de récup, bien sûr, venant d'anciennes affaires d'école de mes ados ....
En plus des dates et jours, j'ajoute un commentaire en face de chaque menu s'il s'agit d'une occasion "spéciale" : où, avec qui, quelle fête, anniversaire...Comme cela, je peux éviter de servir deux fois de suite le même repas pour les mêmes personnes..

Comme j'étais en plein travail d'écriture j'ai continué ...
J'avais sélectionné quelques recettes du livre " faire ses bocaux avec le parfait ". Je les ai notées et mises dans mon classeur de recettes. Il me reste plus qu'à les tester un jour ou l'autre.. Je pense que celle de la pâte à tartiner sera la première que je ferai ...


Cette semaine, avec Papa, nous avons fait la démarche d'aller dans une boucherie artisanale pour acheter notre viande. C'est l'étape logique après l'achat en supermarché, de viande emballée puis l'achat au rayon frais... Cet artisan propose, en plus de la vente au détail, des colis de viande de toutes tailles et à prix raisonnables. Nous avons commandé un de ces colis. Je ne sais pas à quoi cela va correspondre en volume, ni combien de portions je pourrai faire mais cela va influencer mes futurs menus pour ce mois-ci. Je verrai alors combien de temps je peux tenir avec ce genre de colis. Et si c'est vraiment économique.


Et parce qu'on est toujours dans la nourriture, il me faut penser à ma liste de courses.. J'ai de gros manques concernant les produits de base tels que la farine, le beurre, etc. Je vais en profiter pour faire une ébauche des menus de la semaine prochaine, semaine de reprise d'école pour mes deux ados. Il y a de fortes chances pour que la soupe revienne en force...




Bonne journée à vous.






mercredi 28 octobre 2015

Menus de la semaine



Lundi   - semoule, ratatouille et cordon bleu
            - pâtes et salade verte

Mardi   - canard façon poule au  pot
             - bouillon, tartiflette et salade verte

Mercredi   - canard façon poule au pot
                 - crêpes

Jeudi   - restes de légumes et saucisse
           - pâtes, crousticho ou œuf sur le plat

Vendredi  - truite, semoule et salade de chou
                - restes de la semaine

Samedi  - lentilles avec carottes et tranche de foie
              - reste du midi

Dimanche  - rôti de sanglier au four avec ses pommes de terre et salade composée chou/carotte
                 - reste du midi


C'est la deuxième semaine sans avoir été en courses et je trouve que je m'en tire pas trop mal ...



J'ai même stérilisé une partie de mon bouillon.... 







mardi 27 octobre 2015

La complémentarité.



Dans notre couple, on est très complémentaire.C'est un plus dans notre mode de vie. Le partage des tâches se fait naturellement. Il n'y a pas de " toi ,tu fais ça !! et moi je fais ceci !! ". Chacun fait ce qu'il a le plus de facilité à faire, selon ces centres d’intérêts, ce qu'il aime....

Papa manie la scie sauteuse pour faire du petit bois avec de vieilles palettes de récup. Moi, je fais de la compote de pommes ( 24 bocaux rien que ce mois-ci !! ^^ ) que je stérilise ensuite.

Il tond la pelouse, pour la dernière fois cette année, j'espère, et moi je fais table rase de ce qui était dans les serres.

Lui, et l'aîné, changent les pneus, moi, je fais le linge.

Il fait le plein du bois et moi je mets en route le feu le matin.

Il se sert de la scie à ruban pour faire le bois de chauffage et moi, j'empile ces bouts à l'abri pour l'hiver.

Il entretient les fleurs et moi ( un vrai désastre avec les fleurs!!) je m'occupe du jardin.

Je pourrais en écrire encore et encore...

Tout ça pour dire : C'est super motivant de voir le travail avancé si vite lorsque l'on s'y met à deux. On fait chacun de son côté mais on va vers le même but..







lundi 26 octobre 2015

vivre mieux.



Un membre de la famille qui part au travail et l'autre qui s'occupe de la maison et de la famille.
Pour nous, cette façon de vivre permet d'améliorer la vie de chaque membre de la famille.

Un des points les plus importants dans ce choix est que l'on arrête de courir...
Papa en rentrant n'a pas à s’inquiéter de mettre du chauffage ou de faire à manger. C'est prêt quand il revient. Pendant son absence je gère les tâches quotidiennes ce qui fait qu'il n'a pas à se charger du ménage ou autre corvée. Il peut se reposer ou entreprendre ce que bon lui semble.
Du fait que je ne travaille pas à l’extérieur, on peut se caler, aussi, des moments à deux, des petits rituels comme par exemple un moment de pause vers 16 H devant une tasse de café.
Je suis présente lorsque la cadette rentre du collège et lorsque l’aîné rentre du boulot. Je suis dispo pour eux. Je prends le temps de discuter et de répondre aux demandes. J'emmène l'aîné à la gare les semaines où il a école et ils n'ont pas à se lever tôt.


Vivre mieux c'est manger mieux ! et quoi de mieux que de manger ce que l'on a fait pousser ou ce qu'on a élevé ? rien de mieux, ça c'est le top !!
On a des fruits et légumes frais pendant une longue période. En plus ce sont des légumes (et fruits) bios puisque je ne mets aucun produit dans mon jardin.. Et lorsque la récolte est abondante on retrouve ces aliments en conserves maison.
Ce que l'on ne produit pas on essaye de l'acheter localement, au pire on privilégie le "fait en France".


Vivre mieux en vivant dans un environnement plus sain. Si à l’extérieur on ne peut pas forcément agir, à l'intérieur de la maison, j'agis et j'évite les produits chimiques. Cela passe par l'acquisition de nouvelles connaissances et compétences ainsi que l'utilisation de produits naturels tel que le vinaigre ou le bicarbonate de soude. Je prends le temps de faire mes propres préparations. Je fais ma propre lessive. Vivre plus sainement c'est respecter la nature et agir dans ce sens. A nous le recyclage, la réutilisation, la lutte contre le gaspillage, ..... A nous aussi les économies du coup....


Vivre mieux en revenant à l'essentiel. Se focaliser sur ce qui compte pour nous. Ainsi on ne s'éparpille pas dans la sur-consommation, l'envie ou la jalousie. On laisse ça aux autres. Nous nous recentrons plutôt sur la famille, l'amitié, nos passions et nos centres d’intérêts.



Voilà, nous, nous vivons de peu mais nous vivons mieux et heureux.













dimanche 25 octobre 2015

vivre de peu



Vivre de peu c'est mettre ses compétences au service de la famille. Ses compétences et ses connaissances.

Chaque membre de la famille a ses propres compétences. Parents mais aussi enfants.

Maintenant que nos enfants sont des adolescents, leurs compétences évoluent et se spécifient, si je peux dire comme cela.

La cadette a un penchant pour les animaux. Elles les adorent presque tous. C'est la première a caresser les chats/chiens des voisins (Nous n'en avons plus nous-même). A la maison, bien souvent, c'est elle qui au cours de la journée rend visite aux poules/ canes et les nourrit, ramasse les oeufs. Elle aide aussi au ménage et à la cuisine.

L'aîné, quand à lui est un des hommes forts de la maison. Je peux faire appelle à lui pour porter de lourdes charges comme lorsque je veux déplacer un meuble. Apprenti menuisier, il nous aide quand il y a une réparation à faire. Il aide beaucoup Papa.


Papa est aussi bricoleur que moi. Mais contrairement à moi, sa carrure lui permet de faire les gros travaux à la maison. Moi je me contente des finitions, généralement. La famille peut compter sur lui pour toutes les réparations basique de plomberie ( il vient refaire une fuite! ), d'électricité, et le gros oeuvre. Lorsque l'on a la possibilité d'aller faire notre propre bois de chauffage en forêt, il se munit de sa tronçonneuse et y va avec l'aîné. Il aime travailler à l'extérieur et s'occupe des arbres fruitiers et des fleurs.


De mon côté, je me débrouille pas mal en couture et cuisine. Ce qui est bien pratique pour le raccommodage, le reprisage, la déco, la confection de gâteaux et la préparation des menus. Je m'occupe des finances et les conserves sont mon domaine.

En unissant nos compétences, nous pouvons nous permettre de vivre en toute simplicité. Je dirais même que c'est cette vie qui nous permet d'avoir et d'acquérir autant de connaissances et de compétences.
Il y a tant de choses que je fais maintenant

et je continue à apprendre......











samedi 24 octobre 2015

Vivre de peu



Vivre de peu c'est vivre une vie simple, selon nos moyens.
Vivre de peu pour nous, c'est vivre avec le seul revenu que ramène l'homme de la maison. Ce n'est peut être pas le cas de tout le monde. Certains vivant avec beaucoup moins, je pense. Le "peu" d'autres personnes est certainement plus élevé que le nôtre.

Vivre simplement, et ne pas avoir un train de vie qui anéantisse le budget mensuel dés le 5 du mois. C'est établir un budget et payer les crédits et factures chaque mois en priorité et vivre avec ce qui reste tout en essayant d'économiser quelques euros.

Vivre de peu c'est apprécié les petits bonheurs simples de la vie. Voir un enfant s'épanouir, admirer la nature environnante, les rencontres et le partage avec des gens qu'on aime, ..

Vivre simplement ne signifie pas pour autant ne rien faire de sa vie. C'est une vie riche d’expériences. C'est s'ouvrir au monde et aux connaissances. Mettre les gens au premier plan et ne pas accorder aux choses plus d'importance qu'elles en ont .

Nous vivons de peu et nous vivons heureux.












vendredi 23 octobre 2015

Chaque chose en son temps.



Le temps des vide-grenier est terminé pour cette année. Vient maintenant le temps des bourses aux jouets...
Ça, c'est une super idée... En prévision de Noël !!

On m'a invité à participer à une de ces bourses. Pas question pour moi d'y faire des tonnes d'achats.
Non , non!!

Moi je vais y aller pour vendre des jouets, des jeux. Histoire de faire de la place dans mes cartons et de remplir le porte-monnaies de mes ados. Je vais essayer de faire du vide, eux aussi.

La bourse aux jouets aura lieu dans une quinzaine de jours mais j'ai déjà mes caisses de prêtes. Avec la cadette, nous avons fait la plupart des prix, aussi. Reste à préparer le matériel nécessaire à cette journée : nappe, stylo, monnaie,... Et bien sûr, la veille, ne pas oublier de préparer le casse-croûte..


Avez-vous déjà participé à une bourse aux jouets ? Cette journée avait-elle été à la hauteur de vos espérances?










jeudi 22 octobre 2015

Séries de quatre.


Hier j'ai fait deux séries de quatre bocaux.

J'ai passé une bonne partie de la journée à écosser les haricots qui venaient d'être enlevés du jardin. J'ai obtenu assez de haricots en grains pour faire 4 bocaux que j'ai immédiatement stérilisé.




Et comme le stérilisateur était sorti et l'eau, dedans, encore chaude, j'ai fait 4 bocaux de bouillon. Oui, j'avais vu large, même très large lorsque j'ai fait à manger mardi. Voyant la tête des ados quand je leur ai servi pour la troisième fois ce bouillon, j'ai trouvé plus judicieux de le conserver ......... pour leur resservir un peu plus tard... 




Aujourd'hui, un peu de ménage s'impose !! 








mercredi 21 octobre 2015

Le froid arrive



et le jardin se vide...







Aujourd'hui, la journée sera consacrée aux haricots à écosser. Une partie sera gardée pour faire des semences, l'autre partie sera mise en bocaux.


Je vous souhaite une agréable journée.






.... le jardin 2015 au temps de sa splendeur, c'est  !



mardi 20 octobre 2015

un peu de blabla



Pour finir, je n'ai pas fait de gelée de pomme / coing. Je n'ai pas tenté, non plus, la pâte de coing. Je me suis contentée de faire de la compote pomme / coing.
Donc les coings on n'en parle plus!

Nous avons cueilli, avec la cadette, le plus gros des pommes sur notre deuxième pommier. Encore deux bonnes cagettes à faire en compote pour cet hiver. En tout, j'ai cinq cagettes qui attendent que je m'en occupe. Papa, quant à lui, a conserver quatre cagettes de ces fruits à la cave pour les manger crus pendant tous l'hiver. Espérons que les pommes se gardent assez longtemps...

Les tournesols entreposés à l'abri n'ont pas résisté à l'humidité ambiante du coup ils commençaient à moisir. Le seul remède, que j'ai trouvé, a été d'enlever les graines des parties intactes et de donner le reste aux poules. Du coup, j'ai mis mes graines à sécher à l'intérieur prés du radiateur.

Première gelée blanche ce matin. Cela signifie qu'il faut que je me dépêche d'enlever les légumes qui restent encore au jardin. Aujourd'hui, dés qu'il fera un peu plus chaud, j'enlève les haricots. Après il nous faut faire du ménage dans les serres.

Côté finance, pas mal de mauvaises surprises en ce moment...Après l'eau, c'est au tour de la consommation d’électricité de grimper en flèche... résultat ce mois-ci on régularise avec une forte somme et les prochains prélèvements sont augmentés. Et que dire de la taxe foncière.... sans prévenir, le prélèvement a été augmenté. Merci les impôts !!!

Terminons sur une note positive ... Ce sont les vacances scolaires... je peux enfin rester au lit le matin jusque .... 6 h 30 ... oui c'est pas la grasse matinée mais c'est mieux que d'être réveillée à 5 h  du mat ..

sur ce
bonne journée à tous




lundi 19 octobre 2015

Menus de la semaine



LUNDI  - soupe de poireau / pomme de terre , salade composée
              - quiche au lard

MARDI  - soupe de poireau / pomme de terre , riz et viande fumée
               - paupiettes de veau et haricots verts

MERCREDI  - restes de mardi soir
                      - cordon bleu et pâtes

JEUDI  - pommes de terre à l'étouffée et salade de concombres (les derniers du jardin..)
            - reste de pâtes aux petits pois et sauce tomate

VENDREDI  - riz et crousticho
                     - spaghettis et knack

SAMEDI  - choux fleurs et poisson pané
                 - plancha et salades

DIMANCHE  - haricots verts, pommes de terre et poitrine fumée
                       - pain perdu et salade verte



soupe poireau / pomme de terre 



salade composée avec les légumes du jardin et un œuf de cane









dimanche 18 octobre 2015

Dernière belle trouvaille.



Ce matin, c'est sous la pluie que nous sommes allés, Papi et moi, à notre dernier vide grenier de l'année.
Beaucoup moins d'exposants que prévus. Heureusement, la pluie s'est calmée avant la fin de notre promenade.

J'ai fait une dernière belle affaire...




Un livre qui à la base coûte 13,50€ et que j'ai eu pour deux petits euros. C'est un concentré de couleurs et de créativité. Du crochet, du patchwork, de la broderie, etc.














C'est ce qu'il me faut pour affronter la mauvaise saison et bientôt le changement d'heure.

A l'heure où je termine cette note, le soleil a quand même décidé de faire une petite apparition. J'espère qu'il viendra vous rendre visite aussi en ce jour...

Bon dimanche à vous .




samedi 17 octobre 2015

Un nouvel art créatif .


Je me suis mise au ...coloriage.....

En effet, lors de mes derniers achats "videgreniertesque", dans le lot de magazines que j'ai ramené, en plus des mots codés, fléchés,etc. il y avait ce magazine :



Je l'ai payé moins d'un euro alors qu'il vaut 4€ neuf. 
Je partage avec vous quelques planches que j'aurai plaisir à mettre en couleurs.










Je n'ai pas attendu longtemps pour tailler mes crayons et gribouiller une première page...








Le coloriage, ... ça vous tente ? 


Heureux week-end à vous tous. 



vendredi 16 octobre 2015

gelée


J'ai accepté les coings que l'on m'avait amené. Notre cognassier est bien trop jeune pour pouvoir déjà profiter de ses fruits.

Je me suis donc lancée dans la préparation de gelée de coings. Une nouveauté pour moi. J'ai donc utilisé seulement la moitié des fruits.



J'ai pris un extracteur pour extraire le jus. J'ai mis autant de sucre que de kg de jus, mis à chauffer, remplis les verrines et obtenu cette .....




... Délicieuse gelée  !!! 


Comme il me reste des coings j'ai décidé de faire de la gelée de pomme / coing dés que j'aurai trouvé de nouvelles verrines ou petits bocaux.




jeudi 15 octobre 2015

Ma sélection de livres


Entre bénévoles de notre bibliothèque, nous sommes allées à la bibliothèque de prêts choisir les futurs livres qui orneront nos étagères, en plus des livres que nous possédons, afin d'étoffer un peu notre stock et de varier les lectures. Chaque fois, j'en profite pour réserver ou choisir des livres qui m’intéressent...

Parmi ces livres, j'ai fais, pour toute la famille, ma sélection pour les jours à venir. Il y a entre autre, pour moi, ces trois documentaires :



ça va être de saison..... !



là, j'ai quelques recettes à recopier. 



J'espère trouver de bonnes astuces dans ce dernier livre. 


Quel est votre livre documentaire du moment ?






mardi 13 octobre 2015

Menus de la semaine



Je suis plutôt satisfaite de la première semaine effectuée avec mon plan de menus. Il y a eu des changements, des interversions mais dans l'ensemble cela m'a bien aidé.
Voici la version originale avec les  modifications  apportées en cours de semaine....  :


LUNDI   - paupiettes de veau et carottes
               - quiche sans pâte

MARDI   -viande fumée et haricots verts  cordon bleu
                - crousticho, riz, salade de betterave  brocolis

MERCREDI   - petits pois / poêlée avec riz, maïs et choux fleurs accompagnée d'une salade de chou rouge
                       - repas à l'extérieur

JEUDI   - purée et foie
             - crêpes  restes

VENDREDI   - ratatouille et semoule
                       - restes  crêpes

SAMEDI   - truite et riz  pâtes
                  - pâtes  repas à l’extérieur 

DIMANCHE   - choux, pommes de terre et saucisses à l'étouffée et cancoillotte 
                        - tarte salée / cake   restes (pâtes, ratatouille et semoule, pommes de terre )





poêlée du mercredi midi






lundi 12 octobre 2015

Presque la fin de la saison...



Ce dimanche nous sommes allés au vide -grenier avec Papi. C'est l'avant dernier de la saison, par ici. Une occasion de faire quelques achats avant la trêve hivernale...

Papi est revenu, comme moi, avec des fruits de saison. Seulement, moi, je n'ai pas ramené que cela de cette promenade dominicale très, très, fraîche.. Dans mon sac, il y avait aussi :



Deux bobines négociées 1€ au lieu de 1,50€



un rideau pour la chambre de la cadette, négocié 2€ au lieu de 3€.....

J'ai aussi acheté un lot de magazines pour les enfants et moi ; des mots fléchés, croisés, barrés, des points à reliés, etc. 










dimanche 11 octobre 2015

Fruits d'automne.


J'essaie, au maximum, de profiter de ce que nous offre dame Nature.
Souvent, il ne faut pas aller loin pour trouver de la nourriture gratuite et faire quelques réserves.
D'année en année, on connait les coins.
Lorsque la saison arrive, nous allons faire notre petite récolte...

Outre les champignons, nous avions ramassé des ... châtaignes !!



Nous en avons goûté, juste cuites à l'eau .... humm délicieuses !!! 




Dans le vide-grenier que nous avons visité, Papi et moi, ce matin, une femme vendait ces fameux fruits à .... 2,5 € / kg.. Pour ma part, je choisis de retourner en forêt pour agrandir ma réserve.

Ce matin, j'ai préféré dépenser un peu d'argent pour des fruits, à coque, que nous ne pourrons pas nous procurer gratuitement...
..
Des noix !



Nous en avons vu à presque tous les étalages, et à tous les prix .. aussi !! 


La semaine qui arrive va être chargée de rendez-vous et de réunions. J'espère trouver le temps de faire un peu de confiture de châtaignes...












samedi 10 octobre 2015

Cueillette sauvage.



Pour avoir de la nourriture gratuite pour nous ou nos animaux, on s'adonne au glanage ou à la cueillette sauvage. Je différencie les deux car, pour moi, ce n'est pas la même chose..

Le glanage concerne une production faite par l'homme.
La cueillette sauvage est, elle, réalisée grâce à la générosité de la nature environnante.

Dans le premier cas, on peut glaner,par exemple,selon les régions, du maïs, des pommes de terre. Dans le second cas, on va récolter des fruits sauvages(myrtilles, mûres,...), champignons, etc.

Hier, c'est à la cueillette sauvage, dans les bois, que nous sommes allés. Voici notre cueillette:



notre cueillette totale et en détails...



de beaux petits cèpes



quelques chanterelles



et des girolles.

De notre promenade, nous n'avons pas ramené que des champignons.. mais ça , je vous en parlerai dans une autre note... 








vendredi 9 octobre 2015

variété de choix


Je me suis remise à la planification des repas. Je ne crie pas victoire car c'est la première semaine ... Hier, on a eu droit à un dîner "restes". J'ai sorti tout ce qui était dans le frigo. J'ai posé les différents restes sur le plan de travail et chacun est allé se servir...

Pour ma part, l'assiette que j'ai concoctée avait cette tête :




Je vous parlerai bientôt de mon plan de menus mais à la vue de cette photographie , vous pouvez déjà deviner une partie de ce qu'on a mangé cette semaine... 

Bonne fin de semaine à tout le monde. 








jeudi 8 octobre 2015

Du cœur à l'ouvrage..


Je vais en avoir désormais pour faire ma vaisselle grâce à cette nouvelle lavette faite en attendant le relevé de mon compteur électrique.

On m'avait demandé d'être présente entre midi et dix-sept heures pour donner accès au prestataire de service qui effectuait ce relevé. Seulement E R D F ( ou son prestataire c'est kif kif !!!) et la ponctualité ça fait deux !!!!!!!!! 
J'ai patienter 5 heures pour ... rien !! et dieu sait que je n'aime pas attendre ........ Du coup, quand la demoiselle s'est présentée avec du retard, elle a eu droit à ma mauvaise humeur et une remarque.. 
Vont-ils me baisser ma prochaine facture en guise de dédommagement ..... ?  ^^ 

Fin de la parenthèse.

J'ai pris le modèle qui figurait sur mon livre "accessoires au crochet". C'est tout simple et assez rapide. Avec cette création j'ai consolidé ma technique de l'augmentation et j'ai appris à faire des diminutions au crochet..





cœur réalisé avec deux fils de coton







mardi 6 octobre 2015

C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase....


C'est une histoire d'eau.
Pas seulement de goutte, ce serait trop beau. Mais plutôt de mètre cube....

Le compteur d'eau a été relevé hier. Et les chiffres annoncés ne sont pas beaux... Nous avons consommé 11 m3 de plus que l'an dernier.. !!! OUI !! 11 de plus ..
Comment dire .. ça m'a cloué sur place ...

D'accord, on a vidangé notre fosse sceptique. Mais cela n'explique pas tout vu que durant cette opération, la quantité d'eau utilisée était d'environ 4 m3. Il en reste encore 7 ....
Comment traduire cette FORTE augmentation?   Est-ce un relâchement de nos habitudes? Plus de bocaux de faits? y aurait-il une fuite?....  franchement je n'en sais rien.

Tout ce que je sais c'est qu'il nous faut réagir et ce, dés maintenant. Il faut reprendre les bons gestes au quotidien...


  • réutiliser l'eau de cuisson
  • couper l'eau lors des lavages (mains, dents , douche, etc )
  • prendre l'eau de récup pour le jardin et les bêtes
  • bien utiliser la double chasse d'eau des WC
  • ne pas laisser l'eau couler pendant la vaisselle
  • ....
  • ....

Demain, ERDF relève le compteur électrique ... ça me stresse déjà  ...





lundi 5 octobre 2015

Variations sur le même thème.



Je suis dans ma période crochet. Je crochète à tout bout de champ... Dés que j'ai cinq minutes, hop hop, je saisi mon crochet ..

Je continue à faire des lavettes pour le moment. En fait, j'ai terminé mes deux restes de fil de coton que j'avais mis en route.

Les deux dernières créations..




.. Et celles dans le même ton, que j'ai fabriqué auparavant... 







Mes lavettes sont plus fonctionnelles que belles, j'avoue...

Les prochaines, cependant, seront beaucoup plus esthétiques grâce à Jo-Elle, qui, dans un commentaire a partagé un lien vers différents modèles de lavettes..

Pour celles qui n'ont pas encore joué les curieuses , je remets le lien ici....




dimanche 4 octobre 2015

Maïs .



Par chez nous, les agriculteurs ont ensilé le maïs. Et comme , chaque année, il reste toujours des épis oubliés dans les champs. Ils ne sont pas oubliés pour tout le monde. Les oiseaux et le gibier s'en donnent à cœur-joie après le passage des agriculteurs.

Il y a aussi les glaneurs ... J'en fait partie.... D'une part parce que ça me fait faire des économies sur la nourriture des poules et d'autre part, en faisant cela je réduis un tout petit peu le gaspillage actuel... Oui parce qu'il a fallu le faire pousser ce maïs, il serait quand même dommage qu'il pourrisse sur place alors qu'on peut nourrir des bêtes avec.

Le coffre de la voiture était plein , mais dans le champ visité, je ne pense pas qu'on verra notre passage tellement il en restait quand nous sommes partis...




Pour conserver le maïs, nous le faisons sécher avant de l'égrainer . 
Le glanage est une pratique courante par ici. Est-ce le cas par chez vous ? le pratiquez-vous ? 








samedi 3 octobre 2015

Nos pommes.



J'ai cueilli l'un des deux pommiers que nous possédons. Les pommes-ci sont très grosses mais ne se conservent pas telles quelles. J'ai donc fait de la compote avec et j'en ai stérilisé 9 bocaux.







Vu la quantité obtenue, j'ai décidé de faire moitié-moitié. Moitié compote de pomme classique. Moitié compote pomme/cannelle. Et bien sûr, j'en ai gardé pour manger dés maintenant...